Charte professionnelle du consultant en parentalité

Charte professionnelle du consultant en parentalité

1. Le consultant en parentalité est une personne qui, en tant que citoyen et professionnel, adhère à double titre aux principes fondamentaux des Droits de L’Homme.

2. Le consultant en parentalité est un intervenant qui place au cœur de sa pratique le sens qu’il remet toujours en question. Conditionné par une multitude de facteurs, ce sens se mesure à la lumière des balises légales et éthiques de son métier ainsi qu’au travers des expériences quotidiennes vécues et partagées avec son public et ses partenaires de travail.

3. Le consultant en parentalité est un praticien réflexif, un professionnel créatif de la relation, qui a le souci de placer ses interventions tant dans une pratique individuelle que dans une pratique collective, dans le cas d’actions en réseau-partenariat, ou la participation à des actions pluri-professionnelles ou pluridisciplinaires.

4. Le consultant en parentalité s’engage à respecter les lois en vigueur pour tout ce qui concerne le code pénal et le code civil et principalement les droits de la famille et les droits des enfants.

5. Le consultant en parentalité est un acteur complémentaire aux dispositifs existants, il ne peut en aucun cas s’y substituer.

6. Le consultant en parentalité s’engage à accorder une attention particulière à chacun de ses clients :
– en écoutant sa demande
– en analysant de façon objective la situation de ce dernier
– en proposant des interventions relevant de son champ de formation, à savoir l’éducation
– en conseillant et/ou en orientant vers les professionnels habilités et compétents pour répondre aux difficultés spécifiques.

7. Le consultant en parentalité est un intervenant relais et soutien, sollicité par la famille. Il lui doit par conséquent, respect et confidentialité concernant les éléments recueillis.

8. Le consultant en parentalité agit dans un principe de coéducation avec les parents, il ne peut en aucun se substituer aux représentants parentaux.

9. Chacune des décisions envisagée est transmise aux parents qui restent les seuls décideurs (sauf en matière de signalement de danger pour l’enfant).

10. Le consultant en parentalité ne peut intervenir dans une situation qu’après sollicitation de la famille.

11. Le consultant en parentalité s’engage à respecter les principes de non-jugement et à agir dans le respect du code déontologique.

12. Le consultant en parentalité s’engage à construire et entretenir un réseau de professionnels aux compétences multiples, reconnues et certifiées pour répondre aux problématiques spécifiques.