Apprenez à écouter votre boussole intérieure

Apprenez à écouter votre boussole intérieure FamilleConseil

L’intuition c’est quoi en fait ?

On l’appelle boussole intérieure ou sixième sens. Directement connectée à notre « moi » intérieur, l’intuition nous guide dans nos attitudes, nos comportements, nos choix sans faire appel à la raison. C’est de l’émotion à l’état brut, sans filtre, sans parasites extérieurs, et qui permet d’agir en parfait alignement avec ce qu’on est ou ce qu’on ressent. De savoir ce qu’il faut faire ou ne pas faire. De pressentir ce qui est bon ou mauvais pour nous.

Alors laisser à cette petite voix intérieure toute la place qu’elle mérite permet une meilleure connaissance de soi donc une plus grande confiance en ce qu’on est et en nos capacités.

Malheureusement, vous et moi on évolue dans une société matérialiste, superficielle et « speed », et on perd souvent, en tant qu’adultes, cette capacité :

1- à s’isoler de l’agitation extérieure pour n’écouter que ses propres sensations et son propre ressenti ;

2- à se fier à notre instinct. On subit les assauts d’une société qui favorise une pensée rationnelle basée sur l’explicable, le cartésien et le théorisé, plutôt que l’émotion primaire. On est cadré aussi par des règles imposées par notre éducation et le « savoir-vivre » en société. Du coup on se déconnecte peu à peu de son « moi » profond et il devient alors difficile d’agir en écoutant cette petite voix intérieure qui est pourtant la meilleure conseillère qui soit ! 🙂

 

Comment faire alors pour retrouver son intuition ?

Vous allez me dire que ce n’est pas évident de se reconnecter à soi pour entendre ou plutôt écouter à nouveau sa petite voix intérieure.

Et c’est vrai que les signaux peuvent être brouillés parce qu’on n’arrive pas à être centré sur nous-même et suffisamment clairvoyant quant à nos besoins et sentiments (je vous invite à jeter un œil sur mon article sur l’auto-bienveillance, où j’explique l’importance du processus de connaissance de soi-même).

Mais rassurez-vous, il existe plusieurs moyens pour travailler cette écoute et cette reconnexion à vous-même. Il faut arriver à « aérer » votre pensée pour la libérer des nœuds toxiques qui empêchent votre process intuitif de reprendre le dessus.

Pour cela, je vous conseille une activité telle que la méditation, la relaxation, la marche ou toute autre occupation qui vous permette de faire tranquillement votre travail d’introspection. Il faut laisser vos pensées vous traverser, sans chercher à les orienter.

Restez à l’écoute de ce que vous ressentez dans votre corps et de ce que vous entendez, en votre for intérieur, dans ces moments de lâcher-prise. Il faudra répéter ces exercices régulièrement pour parfaire ce travail sur vous-même et arriver à faire rejaillir cette petite mais si précieuse voix intérieure.

 

Comment aider votre enfant à développer cette intuition

Les enfants sont par essence intuitifs : comme ils ne sont pas encore « formatés », ils ont cette appréhension intuitive du monde qui les entoure. Et surtout, ils sont à l’écoute de leurs sensations, de leurs émotions, pour peu qu’on ne les bride pas et qu’on les laisse exprimer librement ce qu’ils sentent d’instinct.

Si par exemple votre enfant ne se sent pas à l’aise avec un proche ou une connaissance, c’est que probablement son radar s’est mis en route et qu’il y a quelque chose qui ne lui convient pas. Donc au lieu de l’obliger à saluer ou embrasser une personne qui le fait reculer, montrez que vous respectez son choix et aidez le à faire confiance à son intuition en l’aidant à la développer.

Pourquoi est-ce important pour votre enfant ?

Parce que le laisser être guidé par sa petite voix intérieure, c’est le meilleur moyen de lui apprendre à se faire confiance et à avoir confiance en son propre jugement, indépendamment des autres.

C’est lui apprendre à être aligné avec ses convictions et ce qu’il est vraiment, prérequis indispensable pour vivre une vie plus épanouie.

C’est l’aider à sentir les choses et à se protéger aussi car le sixième sens peut fonctionner comme un signal d’alarme en cas de danger potentiel.

Comment faire concrètement pour aider votre enfant à se fier à sa boussole intérieure ?

Premièrement expliquez-lui ce qu’est l’intuition : vous pouvez en parler comme d’une petite boussole amicale, à l’intérieur de lui-même, qui le guide pour aller dans la bonne direction et qui l’aide à prendre les bonnes décisions.

Montre l’exemple en disant que vous aussi vous faites confiance à cette boussole dans votre vie de tous les jours et qu’elle vous a aidé(e) dans telle ou telle situation.

Puis concrètement, au quotidien, voici quelques pistes pour l’aider à développer son intuition et faire en sorte qu’il se sente écouté et respecté dans ses ressentis :

►► évitez de critiquer ou de remettre en question ses attirances ou répulsions pour des personnes, même si vous les appréciez ;
►► demandez lui de vous raconter ses rêves ;
►► interrogez le souvent sur ce qu’il a éprouvé face à des situations inhabituelles ou étonnantes qu’il a vécues dans sa journée par exemple ;
►► lâche la bride à son imagination et à son potentiel créatif, sans le contrarier ou juger ce qu’il fait ;
►► mettez en place avec lui quelques jeux intuitifs qui donneront un aspect ludique à ce travail introspectif.

Pour finir, voici une citation d’Einstein qui résume parfaitement à mon sens ce qu’on vient d’évoquer: 

“Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous
avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don »

Heureusement, l’intuition est une capacité ancrée en nous et qu’on peut faire ressurgir, à condition :

– de décider d’être résolument à l’écoute de notre petite voix intérieure ;

– et de s’entraîner un peu pour réussir à se reconnecter à nous-même :-).

Il suffit peut-être simplement de retrouver notre âme d’enfant pour réapprendre à exprimer tout notre potentiel intuitif…

 

Pour en savoir plus

Voici un livre sur l’intuition